« Je ne peux pas mettre en place la pédagogie Montessori dans ma classe de 29 élèves ! »

FAUX : une classe nombreuse crée l’émulation chère à Maria Montessori

Ecole maternelle Montessori (école publique) ©Anna Puig Rosado

Cette phrase, Marguerite Morin l’entend régulièrement lors de ses formations d’enseignants ou au cours de discussions.

L’auteure de « La pédagogie Montessori en maternelle » a eu dans sa classe entre 24 et 29 élèves, selon les années. Elle nous explique en quoi cela est même bénéfique :

« Il est nécessaire d’avoir suffisamment d’élèves pour que la microsociété se mette en place. Plus vous aurez d’élèves (toute proportion gardée !), plus le fonctionnement de classe sera autorégulé. Les enfants vont devoir s’organiser pour collaborer, attendre leur tour, observer les autres, s’entraider. L’enseignant reste tout de même le garant du respect du cadre et des règles de fonctionnement de la classe. »

Pour plus de conseils et de témoignages sur la pratique de Marguerite Morin dans sa classe de maternelle en école publique, découvrez son livre.

Pour feuilleter et/ou acheter le livre

Pédagogie Montessori en maternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *